Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais

  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais
  • Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais

Accueil du site > Tourisme > Histoire

Histoire

Le charme qui se dégage, en découvrant l’ensemble du village par l’une des routes d’accès, est un véritable plaisir des yeux. Salles, mot d’origine celte, signifie lieu où l’on s’arrête.

Fleches Préhistoire
Notre commune trouve les premières traces d’occupation dès le paléolithique (37000 à 5000 ans avant J.C.) avec la découverte de pointes de flèches, grattoirs, burins.

poterie Epoque Gallo-Romaine
A l’époque gauloise, les tessons décorés au peigne et les poteries non tournées sont datées du IVème siècle avant J.C. Cette période se prolonge à l’époque gallo-romaine, jusqu’au IVème siècle avec assiette, tripode, vase, amphore, dolium.

Le Prieure Fondation du Prieuré
Au Xème siècle, les moines de Cluny fondent un Prieuré. Saint-Odilon, Grand Abbé de Cluny serait à l’origine de la fondation du prieuré, de la construction de l’église et du cloître, qui se prolongea jusqu’à la fin du XIIème siècle.

Les benedictines 1301 - Arrivée des Bénédictines
Au XIVème siècle, le monastère de Grelonge installé sur une île de la Saône, subissait des inondations répétées. Les moniales trop à l’étroit dans des bâtiments à demi en ruines, obtinrent de l’Abbé de Cluny l’autorisation de s’installer à Salles. Ainsi les Bénédictines, jeunes filles nobles, après des débuts assez difficiles, virent leurs statuts s’améliorer et prirent plus tard le titre de Chanoinesses Comtesses.

chapitre 1781 - Construction du Chapitre Noble
La prospérité des Chanoinesses aidant, Madame de Ruffey fit appel à l’architecte Desarnod pour donner au Chapitre de Salles une physionomie de grandeur. La construction de maisons de style de part et d’autre de la cour d’honneur, dont le projet prévoyait la suppression de l’église et du cloître, fut interrompu par la révolution. Il reste cependant un ensemble du XVIIIème siècle assez bien conservé.

De Lamartine Alphonse de Lamartine
En 1787, une idylle des plus charmantes va se nouer au coeur même de ce nouveau Chapitre. Madame de Lamartine, Chanoinesse à Salles, hébergeait une jeune fille de seize ans, nouvellement arrivée. Monsieur le Chevalier Pierre de Lamartine, venant rendre visite à sa soeur, fut frappé par la grâce et l’esprit de Mademoiselle Alix des Roys. La jeune recluse et le bel officier s’aimèrent. Le mariage fut célébré le 4 janvier 1790. La même année naissait le futur poète, auteur de l’inoubliable poème "Le Lac".

logo complet
La Fédération Européenne des sites clunisiens a pour objectif de rassembler les lieux qui, en Europe, ont contribué à l’extraordinaire rayonnement de l’abbaye de Cluny (Bourgogne du Sud), du Xème au XVIIIème siècle ! : rayonnement spirituel, artistique, économique, politique et social. Les moines de Cluny furent à l’origine de l’émergence de centaines de bourgs et de villes. Chacun d’entre eux est détenteur d’une parcelle de cet héritage culturel européen unique.
Le réseau des sites clunisiens est un grand itinéraire culturel du Conseil de l’Europe, dont fait partie le Prieuré de Salles-Arbuissonnas.
http://www.sitesclunisiens.org et http://www.clunypedia.org



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF